Programme 4 : Impulsion du capital humain des générations montantes

La Phase III est articulée autour de deux objectifs et quatre programmes

OBJECTIF 1

Consolidation des programmes des Phases I & II

Préserver la dignité et améliorer les conditions de vie selon la dynamique impulsée depuis 2005

Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les Territoires sous équipés

Accompagnement des personnes en situation de précarité

OBJECTIF 2

Nouveaux programmes

Bâtir l’avenir en s’attaquant directement aux principaux freins au développement humain tout au long des étapes de la vie

Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes

Impulsion du capital humain des générations montantes

Programme 4 : Impulsion du Capital Humain des Générations Montantes

Sous-Programme 1 : Développement de la petite enfance

Contexte:Le cerveau de l’enfant à 6 ans a atteint 90% de sa taille à l’âge adulte et est très vulnérable aux influences de l’environnement- il faut donc agir sur le développement de l’enfant avant 6ans.

Sous-Programme 2 : Accompagnement de l’enfant et de l’adolescent

Contexte:Selon l’Unicef, le système éducatif marocain souffre toujours du problème de l’abandon scolaire dont le taux atteint 4% au primaire et 10,5% au collège (d’autant plus prononcé en milieu rural, notamment pour les filles) .

L’INDH appuiera les objectifs de la santé, notamment dans les zones rurales et reculées

Objectifs
Renforcer le suivi prénatal
Renforcer l’accouchement en milieu surveillé
Renforcer la prise en charge précoce des nouveau-nés prématurés ou de faible poids de naissance
Renforcer la prévention de certaines pathologies néo-natales et infantiles
Ambition
Réduire la mortalité maternelle, néo-natale et infanto-juvénile en contribuant à améliorer le suivi et les changements de comportement des populations cibles, notamment les femmes

L’INDH renforcera la capacité de suivi et contribuera aux changements des comportements

3 domaines d’intervention

Renforcer le suivi des populations cibles
Assurer un suivi régulier de l’état nutritionnel des femmes enceintes et jeunes mamans (et actionner les mécanismes de supplémentation existants)
Financer la fourniture de petits équipements aux centres de santé pour améliorer la détection des anomalies nutritionnelles (e.g., matériel de mesure anthropométrique)
Contribuer à améliorer l’offre nutritionnelle
Au niveau national, avec le concours du Ministère de l’Intérieur, assurer l’application des normes de fortification en micronutriments des aliments de base (e.g., sel, farine, huile)
Au niveau local, application des normes du Ministère de la Santé en matière de nutrition dans toutes les centres l’INDH et de ses partenaires
Sensibiliser la population
Ciblage des populations clés: femmes enceintes, femmes ayant un bébé de moins de 6 mois, jeunes mamans
Développement de contenus médiatiques et de sensibilisation sur des thèmes clés (e.g., allaitement maternel exclusif jusqu’à six mois, règles nutritionnelles à respecter pour les jeunes mamans)
Diffusion (et formation) via des relais communautaires, le personnel des Dar Al Oumouma et les médias grand public

La nutrition joue un rôle clé dans le développement de l’individu, dès son plus jeune âge

Objectifs
– Améliorer l’état nutritionnel de la maman
– Promouvoir l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de six mois
– Améliorer l’état nutritionnel des enfants
Ambition
Lutter contre le retard de croissance et le déficit en micronutriments pour favoriser le développement physique (e.g., système immunitaire) et intellectuel de l’enfant

Les actions de sensibilisation s’appuieront sur les relais existants formés par l’INDH

Cibles

Femmes enceintes
– Suivi prénatal
– Accouchement en milieu surveillé
– Mise au sein précoce
– Allaitement maternel exclusif
Parents d’enfants de moins de cinq ans
– Règles d’hygiène
– Règles de nutrition
– Parentalité positive et stimulation précoce
Femmes venant juste d’accoucher et bébé
– Soins post-partum
– Soins du nouveau-né
– Allaitement maternel exclusif
– Vaccination
– Planning familial
Femmes en âge de procréer
– Planning familial
– Suivi prénatal

Soutien au préscolaire en milieu rural défavorisé

L’investissement dans le préscolaire : un investissement rentable et nécessaire

45,8%
Potentiel de développement humain du Maroc non réalisé en raison des inégalités en matière d’éducation (PNUD, 2016)
Enjeu de développement: Les inégalités en matière d’éducation limitent la capacité future d’investir dans l’éducation ou la santé et donc de sortir des trappes de pauvreté
1,5-5x
Les investissements avant l’âge de 18 ans sont de 1,5 à 5 fois plus rentables qu’après 18 ans (étude de J. Heckman)
Enjeu économique: Trois facteurs de rentabilité liés à la petite enfance : la formation du cerveau avant 6 ans, la sensibilité des enfants à leur environnement et la diminution des coûts liés au rattrapage d’échecs successifs
< 50 %
Taux de préscolarisation chez les enfants en âge préscolaire, plus bas en milieu rural et pour les filles,
Enjeu social: La participation au préscolaire est un marqueur social, territorial et de genre qui affecte la capacité du système éducatif à jouer son rôle d’ascenseur social

L’INDH appuiera l’objectif de généralisation du préscolaire dans les zones rurales et reculées

Ambition
Appui à la généralisation de l’accès à l’enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées ne disposant pas d’écoles pour renforcer le développement des aptitudes de base de chaque enfant, qu’elles soient intellectuelles et cognitives, psychomotrices ou sociales
Objectifs
Objectifs
Agir sur la disponibilité d’une offre préscolaire dans les zones rurales et reculées (Douars ne disposant pas d’écoles)
Veiller à la qualité de l’offre préscolaire
Renforcer la prise de conscience des parties prenantes de l’importance de l’enseignement préscolaire

L’INDH apporte une réponse intégrée aux enjeux du préscolaire

Agir sur la disponibilité d’une offre préscolaire dans les zones rurales et reculées
– Construction de 10 000 unités préscolaires en zones rurales ou éloignées ne disposant pas d’écoles primaires
– Réhabilitation de 5 000 unités préscolaires en zones rurales ou éloignées
– Prise en charge du fonctionnement des 10 000 nouvelles unités pendant les deux premières années
Veiller à la qualité de l’offre préscolaire
– Encadrement et renforcement des capacités de gestion des associations locales
– Fourniture d’une valise pédagogique
– Recrutement et formation des éducateurs (ices)
– Développement de business model pour assurer la pérennité des unités préscolaires
Sensibiliser la population
– Développement de contenu médiatique sur des thèmes clés: l’importance du préscolaire, de la stimulation et de l’apprentissage précoces, etc.
– S’appuyer sur les Unités de Préscolaire pour sensibiliser la population sur la santé communautaire et la nutrition, les règles d’hygiène, l’éducation parentale,,,,
– Diffusion via l’INDH (y.c. Dar Oumouma), les relais communautaires et les médias grand public

Accompagnement à la scolarisation des enfants et des adolescents

Atténuer les écarts d’apprentissage et favoriser l’épanouissement des enfants et adolescents

Ambition
OEuvrer en faveur de la réussite scolaire et de l’épanouissement des enfants et adolescents pour laisser à tous, les moyens et la chance de réussir, contribuant ainsi à l’équité sociale
Objectifs
– Faciliter l’accès à l’éducation pour les populations vulnérables
– Promouvoir la réussite scolaire à travers le soutien scolaire
– Contribuer à réduire les troubles de santé impactant la réussite scolaire
– Favoriser l’épanouissement des enfants et des adolescents

Cinq types d’interventions complémentaires auprès des populations les plus démunies

Faciliter l’accès à l’éducation pour les populations vulnérables
Amélioration de la quantité / qualité des Dar Talib(a) avec l’aide de partenaires
Acquisition de bus scolaires
Améliorer l’environnement scolaire (aménagements légers au niveau des écoles, e.g., sanitaires)
Promouvoir la réussite scolaire en renforçant le soutien scolaire
– Appui à la généralisation du soutien scolaire
– Digitalisation de contenu pédagogique pour formateurs, élèves et formations de formateurs
– Renforcement du dispositif d’orientation précoce dès le cycle collégial
Réduire les troubles de santé impactant la réussite scolaire
– Sensibilisation des enseignants au repérage des troubles d’apprentissage
– Appui au Ministère de la Santé pour l’organisation de campagnes de dépistage des troubles d’apprentissage
– Appui aux relais des campagnes de sensibilisation et de prévention du Min. Santé
Favoriser l’épanouissement
– Développement des activités parascolaires dans les écoles, en partenariat avec des associations locales
– Amélioration de la gestion des infrastructures dédiées aux activités artistiques, sportives et culturelles (e.g., Maison de jeunes, terrains sportifs…), en partenariat avec le tissu associatif
Sensibilisation (notamment auprès des parents d’élèves)
pour réduire les barrières culturelles à la scolarisation, en particulier pour les filles rurales

Création et hébergement Afoulki international / Heberdomaine.com

Tous droits réservés à la Préfecture d'Arrondissements Ain Sebaâ Hay Mohammadi © 2021