Programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain

Objectif global :

Lutter contre l’exclusion sociale.

Améliorer les conditions et la qualité de vie de la population.

Objectifs spécifiques :

Améliorer l’accès aux équipements urbains de base et aux services publics de proximité (éducation, santé).

Assurer l’insertion sociale des jeunes.

Renforcer l’animation sociale, culturelle et sportive.

Promouvoir le développement durable local.

Promouvoir les Activités Génératrices de Revenus.

Renforcer la participation de la femme et des jeunes.

Renforcer la gouvernance locale.

Projets et Actions types :

Le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain vise notamment les actions et projets se rapportant à/au :

Soutien à l’accès aux services sociaux, infrastructures et équipements, sanitaires, éducatifs de base, culturels et sportifs.

Animation sociale, culturelle et sportive.

Actions de formation et de communication.

Activités Génératrices de Revenus et microprojets générateurs d’emplois et de revenus stables.

Ciblage :

Lors de la Phase I, le ciblage en milieu urbain a concerné les quartiers urbains relevant des villes et des agglomérations urbaines dont la population dépassait 100.000 habitants. Lors de la Phase I, le ciblage en milieu urbain a concerné les quartiers urbains relevant des villes et des agglomérations urbaines dont la population dépassait 100.000 habitants.

L’identification des quartiers urbains cibles s’est faite sur la base d’une série de critères tels que le taux de chômage, la taille de la population bénéficiaire, l’existence et l’amplitude de l’habitat insalubre, le déficit en infrastructures et services publics de base, la complémentarité avec les programmes de développement local et l’implication budgétaire des partenaires.

Pour la phase II, les villes et agglomérations urbaines ciblées ont une population comprise entre 20 000 et 100 000 habitants. Les critères suivants ont été pris en compte pour un ciblage plus affiné à savoir la proportion de la population pauvre, la taille de la population bénéficiaire, la complémentarité par rapport aux programmes de développement local en cours ou envisagés, le niveau de qualification des jeunes, le taux d’abandon scolaire, le taux d’exclusion des femmes et des jeunes, les opportunités de formation et d’insertion (centres, associations spécialisées).

Au sein de la Préfecture d’Arrondissements Ain Sebaa Hay Mohammadi le ciblage des quartiers urbains réalisé par le CPDH, en concertation élargie entre les différents intervenants, a abouti à l’identification de  05 quartiers en 1ère phase. Il s’agit en l’occurrence de :

Derb My cherif ; Mouahidine (relevant du district urbain Hay Mohammadi)

Dar Lamane ; Oukacha (relevant du district urbain Ain Sebaa)

Ouled Harres (relevant du district urbain Assoukhour Assawda)

En 2ème  phase, ces 05 quartiers ont été ciblés une deuxième fois par le CPDH, avec l’ajout  de 02 nouveaux quartiers. Il s’agit en l’occurrence de :

Derb My cherif ; Mouahidine ; Attakaddoum ; (relevant du district urbain Hay Mohammadi)

Dar Lamane ; Oukacha ; Beausite-Mimoza (relevant du district urbain Ain Sebaa)

Ouled Harres (relevant du district urbain Assoukhour Assawda)

Création et hébergement Afoulki international / Heberdomaine.com

Tous droits réservés à la Préfecture d'Arrondissements Ain Sebaâ Hay Mohammadi © 2021